Ce que fait Instagram pour combattre la haine en ligne en 2021 🧐

qu'est-ce que le programme 2021 fait contre la haine sur Internet
Publié le 24.02.2021

Nouveau design, nouvelles fonctionnalités, nouveaux utilisateurs : tout est toujours nouveau sur Instagram. Presque tout, au moins. Parce que la discussion sur le fait de savoir si des plateformes comme Facebook, TikTok et Instagram en font assez contre le phénomène de la haine en ligne est assez ancienne. Mais que fait réellement Instagram pour prévenir l'intimidation, les discours de haine et les abus ?

Pourquoi Instagram a-t-il un problème ?

En théorie, Instagram n'a pas de problème - simplement toutes les plateformes en ligne en ont. C'est parce que la haine et l'intimidation ont trouvé un nouveau foyer en ligne. De nombreuses personnes en ligne ont l'impression de opérer dans un espace sans loi et de dire ou faire des choses que "dans le monde réel", elles ne feraient ou ne diraient jamais.

Parce que de nombreuses plateformes ont des millions d'utilisateurs en ligne et publient des messages chaque jour, c'est un énorme défi d'attraper ceux qui répandent la haine et attaquent les gens personnellement. Les fournisseurs sont constamment coincés entre la maximisation de la liberté et la protection des utilisateurs.

Quand une plateforme est inondée de haine, les utilisateurs ne se sentent plus à l'aise et la société qui la gère doit faire face à des critiques ou à une aggravation de l'opinion publique. Instagram doit donc surveiller son image. L'entreprise doit faire face à deux grands problèmes : Attaques et haine via messages directs et commentaires haineux sous les messages du flux.

Intelligence artificielle et accent sur le contenu positif

Les algorithmes assurent le bon fonctionnement de l'internet. Ils sont également la plus grande vis de réglage grâce à laquelle les entreprises peuvent effectuer des changements à grande échelle. Instagram s'appuie donc sur l'intelligence artificielle dans sa lutte contre la haine en ligne.

Comment cela fonctionne exactement, Instagram ne nous le dit pas. Ils admettent toutefois publiquement que les contenus positifs sont plus susceptibles d'être favorisés que les contenus négatifs. Violence, termes racistes, insultes - si l'algorithme détecte ces éléments (ou des mots-clés liés au sujet) dans un message, il a moins de chances d'être montré aux autres utilisateurs. En même temps, certains termes peuvent être détectés en temps réel, c'est pourquoi certains messages ou commentaires ne sont pas partagés en premier lieu.

Avertissements

Quiconque écrit un commentaire ou veut publier un article peut être averti qu'il pourrait s'agir d'un contenu problématique. Instagram gardera alors le poste ou le commentaire pour vous pour l'instant, et vous devrez reconfirmer que vous voulez vraiment le publier. Cela donne aux utilisateurs d'Instagram un obstacle supplémentaire lorsqu'il s'agit d'offenser quelqu'un ou de partager un contenu problématique.

Blocage et alternatives

La première idée que se font la plupart des internautes lorsqu'ils sont victimes d'attaques est la suivante : simplement bloquer C'est parce que presque toutes les plateformes offrent la possibilité aux utilisateurs de se bloquer mutuellement, c'est-à-dire de cacher des messages et de restreindre la communication.

Sur Instagram, cette fonction existe également. Toute personne qui bloque une autre personne ne verra plus les messages de celle-ci, et cette personne ne pourra pas envoyer de nouveaux messages directs. Un peu moins agressif est le muting, où les histoires et/ou les messages de flux n'apparaissent tout simplement pas sur le flux domestique.

Dernier point, mais non des moindres, Instagram propose également une troisième option moins courante sur les autres médias sociaux : restrict Si vous limitez un autre utilisateur, vous recevez une notification lorsque la personne en question veut envoyer un message ou poster un commentaire - cela doit alors être approuvé manuellement. Cela permet d'éviter que des insultes ou des contenus inappropriés n'apparaissent à la vue de tous. La beauté de la chose est que l'autre utilisateur ne sait pas que son commentaire a été restreint, il le voit quand même. Cela permet de "bloquer" quelqu'un sans trop attirer l'attention sur lui. Après tout, bloquer ou ne pas suivre n'entraîne parfois que des réactions plus violentes.

Blocage des utilisateurs

Les messages haineux dans les soi-disant DMs sont un défi particulier. C'est parce que ces messages étant privés, Instagram ne peut pas les contrôler facilement. Au lieu de cela, de nombreux messages sont d'abord répertoriés sous "requête".

Si un utilisateur envoie des insultes ou de la haine par message direct, elles peuvent être signalées par le destinataire. Dans la plupart des cas, cela se traduit par une suspension temporaire du compte En attendant, toutefois, Instagram déclare que les récidivistes seront systématiquement et définitivement interdits.

Rapport et assistance aux utilisateurs

Instagram continue d'essayer de nouvelles façons de protéger ses utilisateurs. Il existe campagnes d'éducation et les caractéristiques décrites ci-dessus. Instagram précise également publiquement, à maintes reprises, que "Nous nous élevons contre l'intimidation et la haine sur notre plateforme."

Mais en fin de compte, c'est une bataille contre des moulins à vent. Sans l'aide des utilisateurs d'Instagram, le problème ne peut être surmonté. Il reste donc nécessaire pour chaque individu de garder les yeux ouverts et en cas de doute, d'utiliser la fonction suivante : rapport

Quiconque voit un message ou un commentaire inapproprié peut le signaler à Instagram. Elle sera alors examinée et soit supprimée, soit il sera décidé qu'elle ne viole pas les règles de l'utilisateur C'est précisément sur ce point que les avis divergent : que faut-il supprimer et qu'est-ce qui relève encore de la liberté d'expression ?

L'année 2021 n'a pas encore apporté de réponse satisfaisante à ces questions ou à toute autre question sur la cyberintimidation. Tout ce que nous pouvons faire sur Instagram, c'est être aussi consciencieux que nous le pouvons nous-mêmes : Évitez les insultes et souvenez-vous toujours qu'il y a une personne réelle à l'autre bout de la conversation. Signalez également les choses qui attirent notre attention. Et ne niez pas la responsabilité d'Instagram, mais continuez à faire pression pour trouver de nouveaux moyens de limiter et de combattre la haine sur l'internet.

instagram-les-17-comptes les plus fous

Instagram : Les 17 comptes les plus fous

Les comptes Instagram fous sont partout

continuer la lecture

quelles-photos-peut-je-poster-sur-instagram

Quelles sont les photos que je suis autorisé à publier sur Instagram ?

Mais quelles sont celles que je suis autorisé à télécharger ?

continuer la lecture